15 Octobre 2016 - dépannage, maintenance, suppression de virus et formation informatique sur Paris

En dépit de la tourmente qui secoue le constructeur sud-coréen, suite aux mésaventures du Galaxy Note 7, Samsung se voit récompensé avec son Galaxy S7 Edge, élu par le grand public meilleur smartphone de l’année.

Photo Frédéric Hourdeau

News

le 15/10/2016 à 22h00

Malgré les graves revers rencontrés récemment, Samsung n’en aura pas moins gagné cette année deux prix au Mobile Choice Consumer Awards : celui de meilleur constructeur de l’année et celui de meilleur smartphone avec son Galaxy S7 Edge.


Une belle récompense  pour le Galaxy S7 Edge de Samsung alors que la compétition était très serrée, avec des produits concurrents qui se sont également particulièrement illustrés en cette année 2016.

Les Mobile Choice Consumer Awards existent depuis 16 ans.

Lors de cet évènement  le grand public qui vote pour son produit préféré.

C’est donc le Galaxy S7 Edge qui aura séduit le plus  les utilisateurs cette année.

Rien d’étonnant car les performances et la qualité de fabrication sont au rendez-vous.

ð Le smartphone incurvé était en compétition avec l’iPhone SE,le HTC 10, le Sony Xperia XA, le Huawei P9 et le LG G5.

Le Huawei P9 élu meilleur photophone

Bien que le capteur photo du Galaxy S7 Edge soit de qualité, c’est de son côté le Huawei P9 qui a été élu meilleur photophone de l’année 2016  grâce à son double capteur photo Leicainnovant.

Le prix du smartphone innovant revient au Moto Z de Lenovo.

Celui-ci a été élu alors que le Huawei P9, le Sony Xperia XZ et le ZTE Axon Mini était également en compétition pour ce titre.

Côté tablette, c’est l’iPad Pro 12.9 qui s’est vu remettre le titre.


barre-dépannage, installation, maintenance et formation informatique Paris à domicile


Workplace : Le réseau social payant de Facebook pour les entreprises. Facebook veut rattraper Slack.  - News - publié le 13/10/2016


Facebook a lancé la version entreprise de son réseau social. Le service «Workplace by Facebook » a été formellement lancé lundi 11 octobre. L'abonnement démarre à trois dollars par mois et par utilisateur.

Taxer Youtube ? Un amendement parlementaire propose de taxer les revenus générés par la vidéo en ligne. La fiscalité des entreprises opérant sur Internet. - News - publié le 13/10/2016


Trois députés ont déposé un amendement en ce sens. Objectif: obliger les acteurs du Web à payer le même niveau de taxe que les entreprises classiques.