07 Février 2018 - dépannage, maintenance, suppression de virus et formation informatique sur Paris

Orange pense déployer 5G vers 2020. Un accès Internet très haut débit via un réseau radio, en lieu et place des lignes de cuivre ou de la fibre.

Photo Frédéric Hourdeau

News

le 07/02/2017 à 22h30

Orange entend être le premier sur la 5G et a détaillé ce mercredi sa feuille de route en la matière : L’opérateur va mener des expérimentations sur la prochaine génération de réseaux mobiles (1), qu'il pourrait déployer à partir de 2020.


Si les normes officielles de la 5G ne sont pas encore définies, les opérateurs du monde entier sont sur la ligne de départ.

La normalisation des spécifications  sera bientôt d'être bouclée, les équipementiers radio et les fondeurs sont quasiment prêts et les fabricants de smartphones travaillent d'ores et déjà sur les premiers modèles compatibles.

Le coréen SK Telecom compte en faire la démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de Pyongyang dans quelques jours.

Les américains AT & T et Verizon se battent pour être les premiers à proposer de la 5G fixe à leurs clients.

Orange, l’opérateur historique tricolore, ne pouvait rester de glace.

ð Un accès Internet très haut débit via un réseau radio, en lieu et place des lignes de cuivre ou de la fibre ?

Aussi, ce mercredi, il a dévoilé trois champs d'expérimentation pour préparer l'arrivée de la 5G. Une technologie qu'Orange ne compte pas déployer avant 2020 et  de manière progressive.

«Le haut débit amélioré bien sûr, de nouvelles applications, notamment pour l'industrie, et la possibilité de proposer un accès fixe 5G qui complète la fibre »,  a  indiqué Marie Noëlle Laveissière, Directrice exécutive en charge de l'innovation.

« La 5G va véritablement bouleverser les usages et permettre d’imaginer de nouveaux services que nous commençons à concevoir et à tester avec nos partenaires. C’est le début d’une transformation de la société vers une Génération 5G »,  a-t-elle- ajouté.

-         La première expérimentation est menée en partenariat avec le spécialiste des essais et de la certification automobiles Utac Ceram.

Elle consiste à déployer dès l'automne prochain sur le site de Linas-Monthléry une couverture 4G + et une infrastructure mobile 5G expérimentale pour  travailler sur les véhicules autonomes.

-         La seconde se fera dans le cadre des projets pilotes  lancés par l'Arcep sur la bande des 3,5 GHz.

Orange a déposé un dossier pour tester la technologie et ses applications industrielles, à Lille et à Douai.

L'opérateur compte, une fois les autorisations reçues, se lancer entre mi-2018 et mi-2019.

-         La troisième expérimentation vise à proposer aux particuliers et entreprises de la 5G fixe, c'est-à-dire un accès Internet très haut débit via un réseau radio, en lieu et place des lignes de cuivre ou de la fibre.

Ce projet ne concerne toutefois pas la France, où l'opérateur mise sur le déploiement de la fibre jusqu'au domicile (FTTH).

Un test de 5G fixe sera réalisé au second semestre en Roumanie. Mais Orange estime, contrairement à ses  collègues américains, qu'il ne s'agira à moyen terme que d'une solution d'appoint et que la fibre reste l'infrastructure reine.

Pour Orange la 5G sera d'abord une question d'entreprises et d'industrie.

« Nous allons pouvoir renforcer la transformation numérique des entreprises, favoriser les applicatifs de réalité augmentée et les apps sectorielles, développer l'IoT, la domotique industrielle, la gestion du risque, notamment grâce à la latence très faible, de l'ordre de la milliseconde, offerte par la 5G.

C'est un élément clé pour l'industrie. On va également avancer dans l'Edge computing, le calcul déporté », souligne l'opérateur qui teste actuellement des applications dédiées comme la gestion des files d'attentes, la gestion d'incidents en temps réel...

Enfin, concernant le déploiement, Orange et son partenaire Nokia vont installer de nouvelles antennes intelligentes 4G/5G sur les supports existants et faire évoluer le cœur de réseau pour plus de souplesse. 

Ce type d’antenne, au stade du prototype aujourd’hui, présente l’intérêt d’être suffisamment compact pour être installé sur les sites mobiles existants.

Les déploiements seront progressifs jusqu'en 2020.

 

(1) La 5G doit avant tout répondre à un besoin de capacité dans le grand public pour supporter l'essor des usages vidéo, VR, AR, cloud gaming. Orange  indique que les débits pratiques devraient tourner autour de 50 Mb/s, de quoi libérer ces usages.


barre-dépannage, installation, maintenance et formation informatique Paris à domicile


Apple travaillerait sur trois ordinateurs équipés d’un processeur maison. Le rêve de Steve Jobs enfin réalisé ? - News - publié le 07/02/2018


L’un des objectifs de Steve Jobs était qu’Apple conçoive intégralement ses produits, avec notamment des ordinateurs dotés d’un processeur maison. Ceci serait en bonne voie, selon Bloomberg.

Des licenciements en masse sans aucun plan social et pour faute grave chez Free : 315 salariés licenciés en trois ans dans le centre d’appels de Colombes. - News - publié le 06/02/2018


Entre juin 2014 et septembre 2017, les effectifs Mobipel un centre d'appels de l'opérateur, ont été réduits de 60 % en moins en trois ans. Un rapport d'experts-comptables met en lumière les pratiques particulières chez Mobipel.