11 Février 2018 - dépannage, maintenance, suppression de virus et formation informatique sur Paris

La promesse de l'arrivée des premiers téléphones 5G d'ici 2019 est en bonne voie. Les trois plus grands fabricants : Samsung, Apple et Huawei, grands absents du partenariat mis sur pied par Qualcomm.

Photo Frédéric Hourdeau

News

le 11/02/2017 à 22h30

La 5G devrait arriver dès l'année prochaine,  ainsi que les premiers smartphones compatibles 5G. Dix-huit opérateurs et 18 fabricants de terminaux s’engagent sur ce calendrier. Mais Apple, Samsung et Huawei sont les grands absents.


ð Dix-huit opérateurs mondiaux qvont démarrer des essais de vitesse 5G en 2018.

Ces opérateurs vont s’appuyer sur un nouveau modem Qualcomm (1)  conçu pour gérer d'énormes quantités de données à des vitesses théoriquement presque  instantanées.

La liste des opérateurs comprend  notamment Verizon, AT&T et Sprint aux États-Unis; Orange, BT et Vodafone en Europe et Telstra en Australie.

De plus, 18 fabricants mondiaux de smartphones  se rangent derrière le modem X50 5G de Qualcomm (2), dont LG, HTC, Oppo (OnePlus), Vivo, Xiaomi et la startup derrière la marque Nokia.

Ce partenariat est le prolongement d'une précédente alliance avec les fabricants de téléphones chinois en janvier.

Tout ceci confirme, après des années de remue- ménage médiatique, que  la 5G est enfin  en vue.

Cette nouvelle technologie, qui  ouvre la voie à des réseaux sans fil plus rapides et plus réactifs, devrait ainsi profondément transformer notre environnement en ouvrant la voie à d'autres technologies en plein essor comme les voitures autonomes et l’eco-système des terminaux connectés  avec l'Internet des Objets.

Alors que des vitesses lentes  sont synonymes plus de temps pour télécharger des photos sur Instagram et diffuser de la musique sur le réseau de l’opérateur, les débits de la 5G promettent de diffuser des contenus jusqu'à 10 fois plus vite que sur un réseau 4G moyen actuel. (2)

Le soutien public des opérateurs et des constructeurs  est une aubaine pour Qualcomm.

L'hostilité entre Qualcomm et Apple, qui utilise le modem de Qualcomm dans certains de ses téléphones et paie des licences pour sa technologie, est toujours sensible.

Ainsi, le fondeur fait face à des litiges avec Apple aux Etats-Unis et a été sanctionné par de lourdes amendes en Chine et en Corée du Sud pour abus de position dominante dans les processeurs.

ð Samsung, Apple et Huawei, les trois plus grands fabricants de smartphones au monde, sont les  grands absents du partenariat mis sur pied par Qualcomm pour la 5G.

Samsung vient de modifier son accord avec Qualcomm, ouvrant ainsi  la voie à un probable support de ce modem X50.

Quant à Huawei il a  ses propres processeurs mobiles et modems cellulaires.

Qualcomm devrait-t-il craindre  qu'Apple n'abandonne ses composants sur les futurs iPhone au profit de son rival Intel, comme  on l’a laissé entendre récemment ?


(1)  


Qualcomm promet la 5G en 2019 : toutes les conditions seraient presque réunies. - News - publié le 04/12/2017


Qualcomm table sur la mise sur le marché des premiers smartphones compatibles dans la première moitié de 2019 (1). Mais c'est le renforcement de la 4G qui permettra à la 5G de démarrer le plus vite.

(2)  


Snapdragon X50 : le 1er modem 5G à atteindre 5 Gb/s ! La 5G très haut débit. - News - publié le 26/10/2016


Alors que l'Ethernet à 5 ou 10 Gb/s devrait bientôt arriver, Qualcomm a annoncé le Snapdragon X50, un modem proposant un débit descendant maximum de... 5 Gb/s.

(3)  


Orange pense déployer 5G vers 2020. Un accès Internet très haut débit via un réseau radio, en lieu et place des lignes de cuivre ou de la fibre. - News - publié le 07/02/2018


Orange entend être le premier sur la 5G et a détaillé ce mercredi sa feuille de route en la matière : L’opérateur va mener des expérimentations sur la prochaine génération de réseaux mobiles (1), qu'il pourrait déployer à partir de 2020.


barre-dépannage, installation, maintenance et formation informatique Paris à domicile


Introduit par le RGPD, le droit à la portabilité offre aux personnes la possibilité de contrôler, d’obtenir et de réutiliser leurs données personnelles. - News - publié le 10/02/2018


Le droit à la portabilité offre aux personnes la possibilité de récupérer une partie de leurs données dans un format ouvert et lisible par machine. Elles peuvent ainsi les stocker ou les transmettre facilement d’un système d’information à un autre, en vue de leur réutilisation à des fins personnelles.

Cyber Sécurité : La France, deuxième cible de choix pour les ransomwares. - News - publié le 08/02/2018


Selon une étude de Sophos, la France est le deuxième pays le plus visé par ce type d'attaque. En moyenne par entreprise, les dégâts peuvent par ailleurs s’élever à 175.000 euros.