13 Février 2018 - dépannage, maintenance, suppression de virus et formation informatique sur Paris

SoLocal (ex-PagesJaunes et Mappy) annonce un vaste plan de restructuration ; il va supprimer 1000 postes en deux ans, dont 800 dès cette année. L'objectif est de renouveler la marque Pages jaunes, avec une réduction des coûts de personnel.

Photo Frédéric Hourdeau

News

le 13/02/2017 à 22h30

Eric Boustaller, venu de Microsoft,  a annoncé les grandes lignes de son plan stratégique avec de « nouveaux objectifs pour l'entreprise » d'ici 2020. L’objectif est de renouveler la marque « Pages jaunes », avec une réduction des coûts et notamment en  numérisant  les techniques de vente des commerciaux. 


L'entreprise SoLocal Group, connu pour commercialiser PagesJaunes ou encore Mappy, annonce un plan de restructuration. Près d'un millier de postes sur 4 500 sont menacés.

L'entreprise, dont le siège se situe à Boulogne (92), prévoit de ne conserver que quatre agences, sur les 19 implantées en province avec  la suppression d’une dizaine d'agences en région.

Des services seront regroupés au siège. Le groupe prévoit par ailleurs, dans le cadre de son plan de transformation, la création d'une centaine de postes sur « de nouvelles compétences » dans le numérique.

Les suppressions de postes s'effectueront dans un premier temps via des départs volontaires puis, si nécessaire, par des départs contraints, a déclaré Eric Boustouller.

Le nouveau directeur général, qui arrive de Microsoft, prévoit de revenir à une croissance du chiffre d'affaires à partir de 2019, celui-ci étant en déclin depuis 8-10 ans.

Lundi, le groupe de communication digitale avait demandé à Euronext Paris et à la Bourse du Luxembourg la suspension de la cotation de son titre, de son obligation convertible et de ses obligations garanties seniors jusqu'à l'ouverture des Bourses de Paris et Luxembourg jeudi.

Numérisation des techniques de vente

SoLocal Group avait  échappé au désastre financier, fin 2016, en distribuant le tiers de ses actions à ses créanciers. Les fonds spéculatifs anglo-saxon avaient alors effacé une partie de sa dette estimée à 400 millions d'euros.

La société a changé de direction en septembre 2017 pour tenter de se relancer au terme d’une restructuration financière et d’un long conflit avec une partie de ses actionnaires.

Dans le secteur des éditeurs d’annuaires, bousculés par l’émergence les nouveaux champions du numérique, comme le moteur de recherche Google,  SoLocal  s’est spécialisé dans l’accompagnement des petites et moyennes entreprises dans leur communication numérique.

Il ne parvient que difficilement, avec ses nouvelles activités dans le numérique, à compenser le déclin inexorable de ses revenus générés par les annuaires imprimés.

Si l’action SoLocal affiche une progression de 20 % depuis le début de l’année il a perdu près d’un tiers de sa valeur l’an dernier.

C’est dans cette tourmente que l’ex « PagesJaunes » a donc dévoilé son plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) touchant principalement ses équipes commerciales.

Il s’inscrit dans un plan conçu par la nouvelle direction du  pour renouer avec la croissance du chiffre d’affaires en 2019 après une année 2018 de transition.

Devant la Presse, le nouveau directeur général, Eric Boustouller, cet ancien haut-responsable européen de Microsoft, a insisté sur la capacité de l’entreprise à devenir un champion français du numérique au terme de son redressement.


barre-dépannage, installation, maintenance et formation informatique Paris à domicile


Netflix veille sur vous…, pour vous éviter de tomber dans les excès du « binge-watching » ? Un utilisateur reçoit un mail de Netflix après une semaine de « binge-watching » sans interruption. - News - publié le 13/02/2018


Netflix enregistre tous les faits et gestes de ses utilisateurs ; à l’image de Facebook, l’entreprise essaie de personnaliser les propositions de films et de série en fonction du profil de chaque utilisateur. La plate-forme engrange et traite, voire commercialise, le stock de données ainsi générées.

Apple contre « Attac » devant les actions menées par l’ONG : Attac est assigné en référé pour avoir occupé ses magasins en dénonçant l’évasion fiscale d’Apple. - News - publié le 12/02/2018


Des militants d’Attac se sont rassemblés à Paris avant l’audience du Tribunal de grande instance sur le référé d’Apple visant à interdire les manifestations de l’ONG dans ses magasins.